En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookie pour réaliser des statistiques de visites et pour permettre le bon fonctionnement du site.

 

A quel bonheur de vous présenter le Rhodesian Ridgeback. Un chien encore peu connu mais demande à l'être. Souvent, lors de notre sortie, balade en ville ou tout simplement en vacances, les gens viennent vers nous pour complimenter notre chien Fudjie. Ce sont surtout sur sa classe, sa belle robe, son allure et son calme que nous sommes complimentés. Mais ce qui intrigue ce qui viennent voir notre chienne Rhodesian Ridgeback, c'est son arrête dorsale. Certaines personnes nous disent que nous l'avons bien coiffé pensant que cela vient de nous. Ces gens-là ne connaissent pas cette race. J'en ai été moi même surpris la première fois où j'ai vu un Rhodesian Ridgeback. C'était en Angleterre sur un marché. Un homme avait deux magnifiques mâles. Les deux chiens ne bougeaient pas, on aurait dit des statues. Je me suis approché de leur propriétaire pour le féliciter et connaître leur race. Ne parlant pas anglais, l'homme a réussi à me faire comprendre « chasseur de lion ». En rentrant chez moi, j'ai cherché sur internet ce fameux chasseur de lion. Je suis donc naturellement tombé sur le Rhodesian Ridgeback et là j'ai su que ça serait celui-ci mon prochain chien. C'est donc là que commence notre histoire. Nous avons cherchés sur internet des chiots de cette race qui est encore aujourd’hui difficile à trouver.

Fudjie le chasseur de lion
Nos critères de séléctions

Nous avons trouvés un particulier dont la chienne Viky venait d'avoir une portée. Mes critères étaient les suivants :

  • Une chienne plus docile à élever de couleur fauve uni
  • LOF évidement, avec un bon pedigree. (le grand-père de ma chienne Fudjie est champion du monde).
  • Elevé en famille et en maison

Et c'est chez ce particulier que nous avons trouvé notre chienne de race Rhodesian Ridgeback Fudjie. Et elle nous comble de bonheur. Elle est très douce avec les enfants, très vite propre, attentive et de très bonne garde. Certains diront qu'il faut une main de fer dans un gant de velours, je pense plutôt que c'est avec un gant de velours. Très vite je me suis rapproché du club de France ou j'ai trouvé des gens très compétents qui m'ont guidé sur l'élevage de ce chien. Madame Marenco, la présidente m'a toujours donnée de bons conseils sur le club, les expositions, etc. ….